HTTP://WWW.RENELETOURNEUR.COM

 

 

 

Version Française

English Version

BIOGRAPHIE
1933 Epouse Antonia Fiermonte en Février. Travaille la pierre en taille directe.
Buste de Jean Hourlier 1928René Letourneur 1939Antonia et Anne en 1936
1933 à 1934
Une fois le monument érigé à Quito, René Letourneur reprend ses travaux commandés par les architectes Horn, Hourlier, Laborie, Leconte, Maistrasse
1934
Naissance de sa fille Anne. Construction de la maison de Fontenay-aux-Roses, avecl’architecte André Leconte.  
1939
René est mobilisé avec le grade de capitaine. Rencontre Louis Aragon, médecin à son régiment.

1940 Démobilisé, il s’engage activement dans la Résistance avec sa femme Antonia, ils abritent de nombreux clandestins ainsi que leurs biens.Pour subvenir à ces besoins, il monte avec Antonia dans la maison de Fontenay un atelier de tissage qui fonctionnera jusqu’à 1946.
1942
“La sculpture, richesse d’ombre et de lumière, élément de vie et de couleur pour l’architecture, a presque complètement disparu de nos monuments, l’architecture s’étant laissée entrainer par la vague de matérialisme qui ne veut qu’exactement ce qu’exige le besoin matériel”. (R.L.)

1943
Professeur de dessin au Lycée Jean-Baptiste Say à Paris. Expose  régulièrement au salon des Arts Décoratifs, aux tuileries, et au Salon d’Automne jusqu’en 1963 .
1943 à 1944
Participe à la fondation du journal Panorama, y écrit une vingtaine d’articles, dont un sur l’architecte Auguste Perret qu’il admire, pour son élection à l’Institut. Il traite, dans ces articles, d’un thème dont il fera son cheval de bataille, les rapports de la sculpture et de l’architecture. Remplacé par l’hebdomadaire Paris, les Arts et les Lettres, qui cessera de paraître en 1946.
1944 René Letourneur publie « la Sculpture Française Contemporaine », les Documents d’Art, Monaco, Avril 1944.
1944 à 1947 Letourneur commence à travailler le marbre qu’il ne cessera de priviligier pour son oeuvre personnelle.
1948
Le divorce d’avec Antonia est prononcé. En Octobre, Antonia épouse Jacques Zwobada.

1950 Nommé secrétaire général du Syndicat National des Sculpteurs Statuaires Professionnels Créateurs créé par le sculpteur Rispal, il s’investit entièrement pour la cause de la corporation, afin de faire appliquer la récente loi sur le 1 %, et de défendre le projet sur la Sécurité Sociale des artistes.
1952 Epouse Isabelle Gondet.
1953 À partir de cette année et jusqu’en 1971, René Letourneur travaille régulièrement pour le 1 % et les Travaux Publics. Il réalise pour lui-même des dessins, des figures en pierre et en marbre, des pierres gravées polychromes.
1954
Naissance de son fils Jean.
1954 à 1970
Il exécute de nombreuses œuvres pour la commande publique, en pierre taille directe, bronze, ciment-pierre, à Amiens, Saint-Germain en Laye, Alençon, Arras, Lille, Le Pecq, Fontenay-aux-Roses, Livry-Gargan, Poissy... 
Expose au salon de la jeune sculpture, à la biennale d'Asnières. 
1957
Achèvement de la maison de Fontenay-aux-Roses.
Suivant