HTTP://WWW.RENELETOURNEUR.COM

 

 

 

Version Française

English Version

BIOGRAPHIE
1962 Il prend la succession de Jacques Zwobada au poste d’enseignant du dessin à l’École Nationale Supérieure de l’Enseignement Technique (ENSET), où il restera jusqu’en 1982.

René et Isabelle1956
Sport 1923

1962 -1964 Exécute deux figures monumentales en travertin romain « la Seine et l’Oise » pour orner le nouveau pont du Pecq (pont Georges Pompidou), architecte Hourlier. 
1965 Lettre à André Malraux, ministre de la Culture, cosignée par les Premiers Prix  de Rome de Sculpture, demandant à ce que leur titre leur permette d’entrer systématiquement en lice pour l’obtention des commandes liées au 1%.
1967
Mort de Jacques Zwobada.
Interview dans le cadre de l’émission “Rencontre”, sur la première chaîne de télévision: “Les Jeunes et la Sculpture”.
1968
Le peinre Jean Dubuffet loue l’un de ses ateliers de Fontenay et entreprend avec lui une correspondance amicale jusqu’en 1982.
Alix de Rothschild à qui il avait donné des leçons de dessin l’incite à postuler pour la direction de la Villa Médicis. André Malraux nomme Balthus.
1970 -1971 Met la dernière main à une composition de Jacques Zwobada : « les Lutteurs », marbre, laissée inachevée à la disparition de ce dernier.
1975 1 M édaille de bronze de la Jeunesse et des Sports.
1977 Expose à la fondation de Coubertin (Saint-Rémy lès Chevreuse)
1982 Cesse son activité à l’ENSET.
1985 Interview pour l’émission “La Der des Der” sur France-Culture, animée par Georges Metra et réalisée par Jeanine Rollin Weisz.
1986
Réalisation à l’atelier du film de Jean-Jacques Chaux et Jean-François Sans:  René Letourneur, sculpteur. C’est lors du tournage que René Leourneur reprend ses outils, et sculpte pour la dernière fois.
1988 Isabelle Dillmann lui consacre un article dans la revue Décoration Internationale : « René Letourneur, le don d’affection ». René Letourneur cesse de travailler.
1987 Rétrospective à Le Mée-sur-Seine (Seine et Marne)
1988 Isabelle Dillmann lui consacre un article dans la revue Décoration Internationale : « René Letourneur, le don d’affection ». René Letourneur cesse de travailler.
   
1990 René Letourneur meurt le 16 novembre.  
  Il est inhumé dans le cimetière de Fontenay-aux-roses.  
   
1999 Monographie « René Letourneur » par Pierre Restany, Cercle d’Art.  
2004

Exposition particulière, galerie Martel-Greiner, Paris.
(12 bronzes, 7 terres cuites, dessins)

 
Télécharger la biographie complète